Déclaration de Benoît HAMON – 23 avril

Déclaration B HAMON 23 04 2017

Vous trouverez ci dessous la déclaration de Benoit Hamon à l’issue des résultats du 1er tour de l’élection présidentielle.

Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens,

J’ai échoué à déjouer le désastre qui s’annonçait depuis plusieurs mois et, peut-être, plusieurs années. J’en assume pleinement la responsabilité, sans me défausser sur les circonstances du quinquennat ni les trahisons : c’est la seule attitude que me dicte mon éthique politique.

Cet échec est une profonde meurtrissure, je mesure la sanction historique, légitime, que vous avez exprimée envers le Parti Socialiste. L’élimination de la Gauche par l’extrême-droite, pour la seconde fois en 15 ans, n’est pas seulement une lourde défaite électorale, elle signe pour notre pays aussi une défaite morale, en particulier pour la Gauche.

La Gauche, toute la Gauche, doit entendre dès ce soir votre message : assez ! Assez de cette folie autodestructrice qui nous a fait oublier ceux qui ont lutté pour la Gauche dans l’Histoire, mais aussi et surtout ceux pour qui la Gauche doit lutter au quotidien !

Je suis fier d’avoir mené une campagne fondatrice, qui a redonné sa place à la magnifique jeunesse qui s’en est emparée, aux intellectuels et aux idées nouvelles, aux citoyens aussi. Une campagne démocratique, sociale, écologique, européenne, dont les ruptures, les innovations, décriées comme l’est parfois ce qui est inconnu, sont autant de graines semées pour l’avenir.

La Gauche n’est pas morte, je sais que vous n’attendez pas une “recomposition” d’appareils, les arrangements d’un vieux monde politicien épuisé par une Vème République elle-même à bout de souffle... Vous me l’avez dit : vous attendez une renaissance, ce soir elle est douloureuse, demain elle sera féconde. Je ne vous la promets pas, je vous la demande, la Gauche du XXIème siècle ne peut naître que de votre volonté et de vos espoirs, pas seulement de votre colère.

Mais avant cela, il nous faut être à la hauteur du moment, j’appelle donc à battre le plus fortement et le plus puissamment possible le Front National en votant pour Emmanuel Macron. Même si ce dernier n’appartient pas à la Gauche, et n’a pas vocation à la représenter demain, je fais une distinction totale, lucide, entre un adversaire politique et une ennemie de la République.

L’heure est grave. Le combat continue, dès le 2nd tour, dès les législatives qui suivront la présidentielle.
Ce soir je ne pense qu’à celles et ceux qui nous attendent. Je ne les abandonnerai jamais. Je ne déserterai jamais. Pas seulement parce que c’est le devoir de la Gauche, mais parce que c’est le combat de ma vie. Parce que je sais d’où je viens, parce que je sais pour qui je me bats, je ne renoncerai jamais à parler à l’intelligence du grand peuple que vous êtes.Aujourd’hui donc vive la République et que demain vive la Gauche !

—–
Retrouvez également en cliquant ici la vidéo de la déclaration.

Evènements

  • Le Parti socialiste condamne l’attaque terroriste à Barcelone
    Alors qu’une fourgonnette a foncé, jeudi 17 août, sur la foule dans le centre-ville de Barcelone, c’est une nouvelle attaque au « camion fou » qui frappe une métropole européenne. Les auteurs de cet acte lâche sont encore en fuite, mais on déplore déjà deux morts et plusieurs blessés. La Parti socialiste condamne avec force […]
  • Tweet escalade americano-coréenne
    Cet article Tweet escalade americano-coréenne est apparu en premier sur Parti socialiste.
  • Hommage à Gérard Deruy, maire de Millau et figure du socialisme aveyronnais
    Le Parti socialiste apprend avec tristesse le décès à l’âge de 87 ans de Gérard Deruy, grande figure du socialisme sud-aveyronnais. Apres des années d’activités militantes, il était en 1983 devenu le premier maire de gauche de Millau depuis le Front populaire. Au cours de ses deux mandats, il aura revitalisé et modernisé la cité […]
  • Le Parti socialiste condamne fermement l’attaque terroriste au Burkina Faso
    Une attaque terroriste a frappé, hier soir, Ouagadougou. Alors que l’opération des forces de sécurité burkinabaises contre les assaillants « présumés djihadistes », qui ont ciblé un café-restaurant, a pris fin dans la matinée, on déplore la mort d’une vingtaine de personnes ainsi qu’une dizaine de blessés. Le Parti socialiste condamne avec force cette attaque […]
  • La France doit faire entendre sa voix dans l’escalade américano-coréenne
    Tant le rapport de force semble disproportionné, l’escalade entre Donald Trump et Kim Jong-un tient plus de la querelle de mots que de l’imminence d’un conflit armé. Pour autant, cette surenchère pourrait déboucher sur une situation diplomatique incontrôlable. Angela Merkel, pourtant discrète sur les questions internationales à la différence de la France, a plaidé pour […]
  • Attaque de Levallois-Perret : réaction du Parti socialiste
    Mercredi 9 août à 8h une voiture a percuté volontairement des militaires de l’opération « Sentinelle » en poste à Levallois-Perret. 6 blessés sont à déplorer. Depuis plusieurs années, qu’ils soient dans l’exercice de leurs missions ou même hors service, nos savons que les femmes et les hommes de nos forces de sécurités sont une […]